Creully sur Seulles - Une photo des premiers sapeurs pompiers de Creully



Messieurs:
1 Marie - 2 Barey - 3 Barette (mon père) - 4 Châtaignier - 5 ? - 6 Lequesne - 7 Lemars - 8 Fafin (mon oncle) - 9 Lastelle

Creully sur Seulles - Le lavoir et le pont disparus de Saint Gabriel

 L'agrandissement de la minoterie Roussel de Saint Gabriel-Brécy a amené la destruction d'un lavoir et d'un pont dit "romain". Jacques Lahaulle a retrouvé une photo de ces deux édifices malheureusement disparus ; je me permets de la partager avec vous.

Creully sur Seulles - Le lavoir et le pont disparus de Saint Gabriel

Le lieu actuel :

Creully sur Seulles - Le lavoir et le pont disparus de Saint Gabriel
Le bief de la Seulles

Creully sur Seulles - Le lavoir et le pont disparus de Saint Gabriel
Dans l'angle en bas à gauche, le prieuré.

Creully sur Seulles - Le lavoir et le pont disparus de Saint Gabriel
Sur un vieux plan cadastral.

Creully sur Seulles - Sainte Marguerite

En quittant Creully pour se rendre à Crépon, vous passez au hameau de Creullet (commune de Creully). Au carrefour, dans une niche grillagée, se cache une statue; ce n'est la vierge Marie mais Sainte Marguerite. La chapelle du château de Creullet était sous l'invocation de cette Sainte. Une plus grande statue est visible dans l'église de Creully. Sainte Marguerite a à ses pieds un dragon.
Creully sur Seulles - Sainte Marguerite
La statue est indiquée sur la photo ci-dessous par une flèche rouge.
Creully sur Seulles - Sainte Marguerite
Le vitrail représentant notre Sainte sur les vitraux du chevet de l'église Saint Martin de Creully.
La statue de Ste Marguerite qui était dans la chapelle du château de Creullet. Elle se trouve maintenant dans l'église de Creully.

Sainte Marguerite d'Antioche de Pisidie ou Sainte Marine est une vierge martyre du IVe siècle. Sa fête a lieu le 20 juillet.
Orpheline, elle passa son enfance à la campagne. Un préfet romain (Olybrius) la convoite. Emprisonnée, elle aurait chassé un démon de sa geôle par un signe de croix. Entre autres tortures, on la lacère avec un croc. Elle en réchappe miraculeusement.

Sainte Marguerite n'est pas un personnage historique. Sa légende, apportée en Occident par les Croisés, dit qu'elle est morte décapitée, sans préciser si elle avait perdu sa virginité, ni si l'on était trop loin de Rome pour que les lois en fussent respectées.
Elle est très vénérée en Orient et en Occident.
On dit qu'elle fut avalée par un monstre et qu'elle en transperça miraculeusement le ventre pour en sortir. C'est pourquoi on la représente généralement "issant du dragon". Elle est invoquée pour la délivrance des femmes en couches.




Creully sur Seulles - La fête Saint Clair de 1965

    1965 n'a pas démenti cette ré­putation et de loin, à la ronde, on est venu à Creully pour se divertir.

Rien ne saurait surprendre dans ce succès puisque les mani­festations étaient organisées sous la houlette de J. Maillot, qui cumule les responsabilités d’ad­joint au maire et de président du Comité des Fêtes.

Les allées et le parc du château ont connu la grande foule. Les forains n’auront pas chômé.

Creully sur Seulles - La fête Saint Clair de 1965

Les organisateurs avaient fait appel cette année au concours de l’alerte S.N. C.F. qui a défilé dans Creully. Dans le cadre de la fête foraine, on avait également orga­nisé les jeux habituels pour les enfants : course en sac, etc... Là aussi il y avait de l'ambiance.

Creully sur Seulles - La fête Saint Clair de 1965

Signalons que le matin, avant le commencement des réjouis­sances, les autorités réunies au­tour du maire, M. Boissière, M. Fortier, conseiller général, les ad­joints, le Conseil municipal et les sociétés patriotiques se sont re­cueillies devant le monument aux Morts où une gerbe a été déposée. (Ouest-France)

Creully sur Seulles - Les poules russes voisines de Villiers le Sec

En effectuant des recherches aux Archives Départementales, je suis tombé sur des documents concernant un établissement Franco-Russe pour l'acclimatation et l'élevage de la volaille russe au début du XXème siècle.
Je m'empresse de vous les communiquer.
Creully sur Seulles - Les poules russes voisines de Villiers le Sec
Creully sur Seulles - Les poules russes voisines de Villiers le Sec


Creully sur Seulles - Le porche du prieuré de Saint-Gabriel restauré

Creully sur Seulles - Le porche du prieuré de Saint-Gabriel restauré
C'est su XIIe siècle que remonte la construction du porche d'entrée du prieuré de Saint
Gabriel. C'est une oeuvre assez typique du style des bénédictins qui cherchaient à donner un certain faste a l'aspect extérieur de leurs monastères. 

Sa restauration se termine.

Creully sur Seulles - Le porche du prieuré de Saint-Gabriel restauré

Creully sur Seulles - Le porche du prieuré de Saint-Gabriel restauré

Creully sur Seulles - Le porche du prieuré de Saint-Gabriel restauré




Creully sur Seulles - L'hostellerie des Barons de Creully

Je pense que la dame debout est Vilquint Elisa, femme du maître d'hôtel Roussel Théodomir. 




 

Creully sur Seulles - Pentecôte, jour de Communions...

Un film de 1964 de la famille Jacquot.
1958

Les communiants dans le chœur de l'église de Creully

1937

Année non définie

Creully sur Seulles - Retrouvez les événements de 1944 .

Depuis plus de 15 ans, à travers mon site internet, je vous présente plus de 2000 articles sur les événements qui ont trouvé place dans notre passé.

Vous trouverez ci-dessous les liens vers un certain nombre qui ont pour sujet les souvenirs de 1944.

En clic sur le lien pour lire l'article.



Creully sur Seulles - Juin 1944 - La vie continue pour les creullois

Creully sur Seulles - A Creully en 1944, elle témoigne de la libération.

Creully sur Seulles - Retrouvez les événements de 1944 .

Un document sur l'exécution de Gabriel James, résistant, habitant de Creully (Creully sur Seulles) - Juin 1944.

Creully (Creully sur Seulles) - 6 juin 1944 - La seule civile tuée dans le bourg.

Madame Fortier, épouse du notaire, se souvient de Creully en juin 1944 (Creully sur Seulles)

Creully sur Seulles - Retrouvez les événements de 1944 .
Creully sur Seulles se souvient de Cecil Newton, un de nos libérateurs de juin 44

Creully sur Seulles - Les souvenirs de Marcel Madelaine.

Le 16 juin 1960, Creully ( Creully sur Seulles ) rend hommage à Franck Gillard, reporter de la BBC.

Le grand reporter américain Robert Capa au château de Creullet à Creully - Juin 1944

Creully - La rue de Bayeux en juin 1944 - Creully est libéré.

Creully sur Seulles - Retrouvez les événements de 1944 .

1944 - Les alliés dans la carrière d'orival prés de Creully.

1944 - Les enfants de choeur de Creully sont heureux de voir les libérateurs.

Moisson dans les environs de Creully en 1944 - Anglais et Français à la besogne.

Creully - Des photos de 1944 après la libération. (1ère série)

Creully 1944 - Les habitantes partagent le lavoir avec les soldats.


Creully - Des photos de 1944 après la libération. (2ème série)

21/06/1944 - Information des civils sur la place de Creully (Creully sur Seulles) - Deux nouveaux clichés

1944 - les souvenirs d'un reporter canadien passent par Creully (Creully sur Seulles).


Creully sur Seulles - 1872 - Coup de pompe à Saint Gabriel...

Depuis longtemps déjà, les habitants de Saint-Gabriel, canton de Creully sont divisés en deux camps.
Les uns demandent qu'au sein du village, une mare colossale soit établie. Les autres veulent une pompe, alléguant que ce n'est pas la seringue municipale qui pourrait rendre des services en cas de sinistre.
Creully sur Seulles - 1872 - Coup de pompe à Saint Gabriel...
Le citoyen Doublure est l'un des partisans les plus acharnés de ce dernier projet, et afin d'y gagner des partisans, chaque dimanche il réunit chez lui les dissidents et leur donne des leçons d'un art dans lequel il est passé maître….., celui de ….... pomper !...
Quoi qu'il advienne, disons que les orages soulevés par cette question, s'ils étaient convertis en pluie,  auraient certainement suffi à remplir la mare désirée.
Ajoutons que la création de cette mare ne nous parait pas non plus d'une grande utilité, puisque la Seulles passe au centre de la commune...
Et qu'il y a tout lieu de croire qu'elle ne tarira pas du fait des habitants, qui ont généralement la réputation d'aller se rafraîchir ailleurs qu'à la rivière.

Une tannerie de Creully (Creully sur Seulles) située au bord de la Seulles

Pour la première fois l'on peut situer une tannerie de Creully.
Sur le dessin d'une vue du château, nous pouvons apercevoir des bâtiments sur les bords du bief de la Seulles. Grâce à un outil employé par les tanneurs, un chevalet, nous situons une des tanneries de Creully. (Voir les parties grisées sur l'image ci-dessous)
Une tannerie de Creully (Creully sur Seulles) située au bord de la Seulles
LE TANNEUR
Une tannerie de Creully (Creully sur Seulles) située au bord de la Seulles
Le tanneur est un marchand et artisan, qui prépare les cuirs avec la chaux & le tan. Les bouchers salent les peaux détachées des bêtes avec du sel marin, de l'alun ou du salpêtre, pour empêcher la putréfaction avant l’arrivée chez le tanneur. Le tanneur les lave à l'eau pour éliminer le sang caillé & autres impuretés, puis les pose sur le chevalet, et passe un couteau long à deux manches, sans tranchant, appelé couteau de rivière, pour les peigner.
Les peaux, nettoyées & égouttées, sont alors traitées à la chaux, pour faire tomber le poil ou bourre. Cette opération est effectuée dans des cuves appelées "plains".

Ensuite, pour obtenir des cuirs “plaqués”, utilisables pour les semelles, bottes par les cordonniers, le tanneur procède à un coudrement plus rapide, et pour obtenir des cuirs "en croûte" ou "tannés" à usage plus fin, sellerie, fourreau d'épée, malle, il coudre avec plus de tan et de temps, ce dernier pouvant atteindre 18 mois pour une bonne qualité.
Le coudrement se fait avec du tan, obtenu avec l'écorce du chêne, hachée et moulue sur un moulin à tan.


On verse peu-à-peu & très-doucement le long des bords d’une cuve, de l'eau un peu plus que tiède en assez grande quantité pour échauffer le tout, ensuite on jette pardessus plein une corbeille de tan en poudre ; il faut bien se donner de garde de cesser de remuer les cuirs en tournant, autrement l'eau & le tan pourraient les brûler ; cette opération s'appelle coudrer les cuirs, ou les brasser pour faire lever le grain ; après que les cuirs ont été ainsi tournés dans la cuve pendant une heure ou deux plus ou moins, suivant leur force & la chaleur du coudrement ; on les met dans l'eau froide pendant un jour entier, on les remet ensuite dans la même cuve & dans la même eau qui a servi à les rougir, dans laquelle ils restent huit jours : ce tems expiré on les retire, on les met dans la fosse, & on leur donne seulement trois poudres de tan dont la premiere dure cinq à six semaines, la seconde deux mois, & la troisième environ trois. Tout le reste se pratique de même que pour les cuirs forts.


Ces cuirs ainsi apprêtés, servent encore aux Selliers. Les peaux de veaux reçoivent les mêmes apprêts que ceux des vaches & chevaux qu'on a mis en coudrement, cependant avec cette différence que les premiers doivent être rougis ou tournés dans la cuve plus de temps que les derniers. Quand les cuirs de chevaux, de vaches & de veaux ont été plamés, coudrés & tannés, & qu'on les a fait sécher au sortir de la fosse au tan ; on les appelle cuirs ou peaux en croute, pour les distinguer des cuirs plaqués, qui ne servent uniquement qu'à faire les semelles des souliers & des bottes.
Les peaux de veaux en coudrement servent aux mêmes ouvrages que les cuirs des vaches qui ont eu le même apprêt ; mais elles servent à couvrir les livres, à faire des fourreaux d'épée, des étuis & des gaines à couteaux, lorsqu'elles ont été outre cela passées en alun.
Les peaux de moutons, béliers ou brebis en coudrement qu'on nomme bazannes, servent aussi à couvrir des livres, & les Cordonniers les emploient aux talons des souliers & des bottes pour les couvrir.
Enfin le tanneur passe encore en coudrement & en alun, des peaux de sangliers, de cochons ou de truies ; ces peaux servent à couvrir des tables, des malles & des livres d'église.
Pour obtenir les cuirs les plus fins, il faut ensuite l’intervention du corroyeur.
Les outils du tanneur sont peu nombreux : de grandes tenailles, un couteau, nommé couteau de rivière, qui sert à ébourer ; un autre pour écharner qui diffère peu du premier ; de gros ciseaux, autrement nommés forces ; le chevalet, & la quiosse ou queue.
Puis les peaux de bœufs et de vaches qui servent aux cordonniers pour les empeignes, les semelles des souliers & les bottes, aux selliers pour les selles, & aux bourreliers pour les harnois des chevaux, sont traitées en coudrement c'est à dire trempées dans une solution de noix de galle.

Les cuirs de veaux en coudrement ou à l'alun ; les veaux en coudrement servent aux mêmes usages que les vaches ; ceux qui sont passés en alun servent aux couvertures des livres, &c.
(Encyclopédie de Diderot et d'Alembert )

Creully sur Seulles - L'horloge du clocher de l'église de Creully.

Creully sur Seulles - L'horloge du clocher de l'église de Creully.
 Sur de nombreux clichés nous pouvons apercevoir que sur le clocher de l'église Saint Martin de Creully apparaissaient deux cloches (côté de la place du marché) indiquant la présence d'une horloge.

Creully sur Seulles - L'horloge du clocher de l'église de Creully.
Le clocher actuel
Nous trouvons des traces de la gestion de l'horloge dans des délibérations du conseil municipal.
Mai 1812

Creully sur Seulles - L'horloge du clocher de l'église de Creully.
Mai 1809

Creully sur Seulles - L'horloge du clocher de l'église de Creully.
Une autre trace est visible à l'intérieur du clocher: un graffiti.


Creully sur Seulles - L'horloge du clocher de l'église de Creully.
Description sous réserve!

A partir de la date, 28 fructidor XII, soit le 15 septembre 1804, j'ai essayé d'en retrouver des détails:
- Delande était horloger à Reviers;
- Comme couvreur à Creully nous avions, Planchon Nicolas, Bachelet Thomas, Beuron Charles et Lahaye Jacques.

L'horloge et ses deux cloches ont été démontées lors de la restauration du clocher suite au dégats de 1944.

Et les cloches...
Une est présente dans la crypte de l'église et la deuxième a été posée sur la façade du château.
Creully sur Seulles - L'horloge du clocher de l'église de Creully.

Creully sur Seulles - L'horloge du clocher de l'église de Creully.




L'hôtel Matignon (Paris) et le château de Creully (Creully sur Seulles)

Il y a bien un lien entre notre forteresse médiévale et la résidence de notre première Ministre.

En 1719, le maréchal de France Charles-Louis de Montmorency Luxembourg, prince de Tingry, acquiert un terrain de 2 869 toises (environ 3 hectares) sur lequel il fait construire par Jean Courtonne un hôtel particulier. Trop coûteux, l’hôtel est cédé, peu de temps avant son achèvement, à Jacques de Matignon, prince de Monaco. Durant deux siècles, il change plusieurs fois de propriétaire. Parmi les plus célèbres, on peut citer : Talleyrand en 1808, Napoléon 1er en 1812, et l'ambassade d’Autriche-Hongrie de 1889 à 1914.

Charles-Louis de Montmorency Luxembourg était le grand-père maternel de Charlotte Anne Françoise de Montmorency Luxembourg qui fut propriétaire du château de Creully. Elle était la petite nièce de Paul Edouard Colbert.

Michel Beziers - Mémoires sur le diocèse de bayeux - 1894

Extrait de la généalogie des propriétaires du château de Creully:

Extrait de la généalogie de Charlotte Anne Françoise Montemorency Luxembourg:
Son tombeau au cimetière de Montmartre à Paris