samedi 25 juillet 2020

Mystères à la forteresse féodale de Creully (Creully sur Seulles)


Je vous invite à une balade dans un texte et au mystérieux château féodal de Creully.

Redevenu maître de son château par une glorieuse conquête contre les anglais (1358), le baron de Creully comprit la nécessité soit de compléter ce que les Anglais avaient rétabli pendant leur occupation soit de construire de nouveaux bâtiments pour ajouter à la force et à l’importance des fortifications.  C’est évidemment à cette époque qu’il faut attribuer une partie des bâtiments qui existent aujourd’hui La grosse tour encore debout qui s’élève sur le rempart avait été probablement rasée au moins dans la partie supérieure Elle fut exhaussée en y adaptant dans le but de la défendre des machicoulis dont la forme ne se rencontre point dans l’architecture militaire antérieure au XIVe siècle Le donjon tour d’observation pour surveiller le pays fut relevé et on lui donna la forme octogone qui n’a été introduite qu’après cette époque les donjons antérieurs étant tous ou carrés ou cylindriques Enfin il est aisé de remarquer une sorte de mélange entre les constructions destinées à l’habitation et celles servant à la défense et ce mélange est un des caractères auxquels on reconnaît les fortifications du XIVe siècle introduites lorsque les châteaux prirent des formes plus régulières Cette restauration du château de Creully mis à l’abri d’attaque rendit un service considérable au pays pendant les années qui s écoulèrent avant la pacification complète.
Le baron de Creully ouvrit ses vastes souterrains et ses galeries voûtées à ses vassaux et sans distinction aux habitants des paroisses voisines pour y serrer leurs provisions et y déposer leurs valeurs mobilières à l’abri du pillage des maraudeurs armés qui infestaient les campagnes Ces caves étaient bien autrement profondes qu’elles ne le sont aujourd’hui : des remblais énormes les ont comblées jusques à la hauteur du fût des colonnes romanes de sorte qu’il n’en reste plus que la partie qui formait la voûte.
Ouverture de cachot. Derrière, des gravats du remblais d'un ancien fossé.



Ancien accés de salles souterraines encore inconnues?

Est-ce une entrée d'un souterrain ?

Il y-a-t-il d'autres escaliers inconnus?