dimanche 26 janvier 2020

Le gendarme de Creully (Creully sur Seulles) n'écouta que son courage.


Attelage d'un rouleau agricole.
Le samedi 28 mai 1860, le sieur Périgot (Alphonse), gendarme appartenant à la brigade de Creully, actuellement en détachement à Ouistreham, a donné à cette commune le spectacle d'un trait de courage que tous les témoins de cette scène n’ont pu s’empêcher d'admirer. Un jeune cheval, qui avait roulé du blé une partie de la journée, s’était emporté, et les deux branches du rouleau qui s’étaient brisées, bondissant à sa suite, augmen­taient encore sa frayeur et la rapidité de sa course. Au moment où il entrait dans le village, le gendarme Périgot, n’écoutant que son courage et bravant à la fois le double danger d’être ren­versé par le cheval ou blessé par les branches du rouleau, se précipite à la tête de l'animal et l’arrête avant qu’il ait pu cau­ser aucun accident.

Les parents de plusieurs enfants, qui jouaient en ce moment dans la rue, ont témoigné au gendarme toute leur reconnais­sance, et fut ainsi signalé dans la presse la conduite de ce brave militaire de Creully.