mercredi 28 août 2019

Des salles souterraines au château de Creully (Creully sur Seulles)

Je suis heureux de vous présenter aujourd'hui des vues des trois salles souterraines du château de Creully (en bleu sur les croquis ci-dessous).
Elles ont été souvent appelées à tort "oubliettes".
En vert, les douves creusées au XIVème siècle puis rebouchées. L'une des salles souterraines comporte des ouvertures donnant sur ces douves.
La grande salle



La grande salle. Des ouvertures donnaient sur les anciennes douves.

Enfilade de deux autres salles se situant du côté du fossé N.E. existant.
Mur de séparation entre la grande salle et les deux autres salles plus petites.

Que cachent ces murs? Peut être le mystère d'autres salles...


samedi 24 août 2019

Creully 1800 - 1801 Les artisans et commerçants.

Dans chaque mairie de village il était établi une liste des habitants ayant plus de 12 ans avec divers renseignements comme les métiers.
Ci-dessous un extrait de celle des années 1800-1801 de Creully.




Dans les listes de métiers nous trouvons des dentelières, des journaliers, des menuisiers, des charrons et des noms peu connus de professions.

Philippe Tanquerel, François Pelhate, Marie-José Richard et la veuve Brousse étaient FRIPIERS
Marchands vendant des vêtements d’occasion après les avoir remis en état.
Il leurs était interdit de proposer des habits ayant appartenu à des noyés, des victimes d’un meurtre, des lépreux et des pestiférés.



Marguerite Carville, Louis Deslandes et Jacques Robert étaient CROQUETIERS (Coquetiers)
Marchands ambulants qui récoltaient les produits frais comme le beurre et les œufs pour les revendre sur les marchés. 

Anne Vaussy, Marie Vintras et les veuves Le Tissier et Belbarbe étaient CABARETIERES
Hommes ou femmes qui avaient une maison où l’on pouvait se faire servir à boire et à manger en échange d’argent. (tavernier, aubergiste…)



 Jacques Bourdon était l'ECRIVAIN de Creully
De nombreuses personnes ne savant lire et écrire venaient voir l’écrivain pour remplir divers papiers officiels ou des missives personnelles.

 François Lavarde était MEGISSIER
Personne qui fait tomber la laine des  moutons et des brebis. Il passe de l’alun sur les peaux à poil.



Jacques Cauvin était l'APOTHICAIRE
Le préparateur de remèdes qu’il vendra pour soigner les personnes malades. (Pharmacien)



Antoine Berteaut et Guillaume Montégu étaient BLADIERS (blatiers)
Marchands de grains et de farines.



Jean Toufaire était FERBLANTIER
Fabriquant d’ustensiles de cuisine comme les casseroles, les assiettes, les bassines.
Il les recouvrait parfois d’étain. Certains fabriquaient des lampions et lanternes.


Julien Osmont, Pierre Cauvin et Jean Michel Cauvin étaient des BIMBLOTIERS(Bibelotiers)
Fabriquants de petits objets de jeux pour les enfants comme les dînettes et les jouets.


Jean Philipe était BOURLIER  (Bourrelier)
Fabriquant d’harnachements en cuir pour les  chevaux ou d’autres animaux de trait.
Il fabriquait aussi les courroies.


mercredi 21 août 2019

Creully (Creully sur Seulles) - Une CPA de la rue de Bayeux et la place de l'église

Quand on découvre un document que l'on a pas, c'est toujours un plaisir.
Les cartes postales anciennes sur la rue de Bayeux sont rares.
L'éditrice, madame Vigor, avait un commerce qui est remplacé, après avoir été un magasin de nouveautés, par la pizzériaFarfadet".


lundi 12 août 2019

1954 - Des êtres venus d'un autre monde se posèrent à Creully (Creully sur Seulles). Des martiens ?

Ce jeudi matin en question le temps était très sombre et le ciel constellé d’étoiles ; le jour tardait à se lever.
Au fond de sa cour, un creullois fermait la porte de sa cave d’où il venait de remplir un seau de charbon, les besoins de la journée pour son fourneau.
Soudain il fut surpris par une lumière vive qui semblait venir du jardin proche. Il posa son seau et avança sans crainte mais à pas lents vers le portillon du potager.
En effet une lumière éblouissante brillait au beau milieu du jardin ; elle ne bougeait pas.  Il fit quelques pas quand une forme métallique avançait  au beau milieu de la boule luminescente. Était-ce un Martien ? Depuis plusieurs semaines des faits similaires s’étaient déroulés dans le ciel de la Normandie comme à Bayeux. Le Bessin serait-il aussi un sujet d’étude pour les êtres venant d’ailleurs ?
Notre creullois n’était pas peureux mais jusqu'à un certain degré ; il fit marche arrière et rentra chez lui, route de Tierceville, en oubliant son seau de charbon.
Après en avoir fait part à sa femme, qui ne le crut, il dut partir au travail pour faire sa matinée.
Mais le midi, avant d’aller prendre son déjeuner, il retourna dans son jardin et grande fut sa surprise ; à la place de la grande lumière si éblouissante se trouvait  un cercle de cendres.
Ainsi un bruit courra dans le bourg de Creully…Des martiens venus de l’on ne sait où avaient choisi le village normand pour visiter notre monde.
Cette nouvelle intrusion des martiens fit, non seulement  le tour de la localité, mais aussi celle de la région.
Des personnes allèrent même ramasser la précieuse marque de la visite des êtres de Mars en ramassant dans des pots des cendres laissées par l’engin mystérieux.
La presse locale et la gendarmerie se mirent sur le sentier de la guerre (des étoiles).


Pour ne point se singulariser, Creully a, paraît-il, reçu la visite d’un « Martien » venu à bord d’une soucoupe volante… Sur cet évènement, un spirituel lecteur a envoyé à un journal de Caen (Liberté) un  amusant à-propos que voici :

Un beau matin,
Un bon Martien
(Vision hallucinante),
Avant l’aube naissante,
Atterrit…
A Creully.
D’une soucoupe volante
- Oh ! Combien éblouissante !-
Il sortit aux bords de la Seulles.
Il semblait dire : « Enfin, seul,
Je te vois, je te tiens ! »
Sans doute ce Martien
Voulait-il, dans sa nacelle,
Enlever une Belle,
Puis piquer vers le ciel
Pour sa lune de miel ?
Des « témoins » de la scène
(On devine leur gêne !)
Tentèrent, dit-on, de contacter
L’énigmatique étranger.
Mais en une nuée lumineuse,
L’engin mystérieux
Piqua droit vers les cieux…
MORALITE
Sur le trottoir,
Comme au lavoir,
Les langues se délièrent
En de nombreux commentaires.
Oh ! Personne n’avait rien vu…
Mais certains avaient en-ten-du… !
En ce bon pays du fromage,
Belles qui rêvaient de mariage,
Si de la Vie vous en avez mar…
Voyez là-haut : «  En avant … Mars ! »




vendredi 9 août 2019

La laiterie Paillaud de Creully (Creully sur Seulles)- Thérèse... emballeuse et contrôleuse...

Des bons souvenirs de la voisine de mon grand-père Barette, facteur

mercredi 7 août 2019

Creully (Creully sur Seulles) Le temps du patronage.

Il est loin le temps où nous allions au patronage avec les sœurs oblates, rue d'Arromanches. Des enfants de Tierceville et de Saint-Gabriel-Brécy nous rejoignaient.
Rappelez-vous copains, copines, des jeudis après-midi. Les boulangers offraient le pain et les sœurs ou nos parents faisaient les confitures.

Les bâtiments et la cour.
Jusqu'en 1972, dans la scolarité française, le jeudi était jour de congé tandis que le mercredi était travaillé.

dimanche 4 août 2019

Creully (Creully sur Seulles) - Des douches municipales?

Il y avait-il des douches municipales à Creully?
A cette question d'une internaute, je répondrai qu'il y avait bien, dans les années 60, des douches ouvertes à tous les habitants de Creully; mais elles n'étaient pas municipales. En effet c'est l'industriel local, Mr Paillaud qui avait fait aménager le rez de chaussée d'un bâtiment de sa fromagerie donnant dans la rue d'Arromanches (ancienne dénomination).


jeudi 1 août 2019

Creully (Creully sur Seulles) - Les Cachettes

Les Creulliens et Creullois connaissent-ils les "cachettes" de leur commune?
Le sud de Creully est parcouru par un ensemble de "cachettes" qui évite la traversée du bourg.

Dans un DICTIONNAIRE NORMAND-FRANCAIS
nous trouvons ces définitions:
cachette = petit chemin (de cache)
cache = chemin creux bordé de haies (14e)
Ci-dessous le plan cadastrale napoléonnien avec les traçés en vert des cachettes et un repérage (A.. B.. C.....)J'ai laissé les anciennes dénominations des rues

Départ de la cachette rue de Bayeux vers la rue des écoles (A)
Arrivée rue des écoles ( B)
Départ rue des écoles vers rue de Lantheuil (C)
Arrivée rue de Lantheuil (D)

Départ rue de Lantheuil vers la rue de Caen (F)

Arrivée rue de Caen (G)
Départ rue de Caen vers la rue de Trierceville (H)