mercredi 3 juillet 2019

Les tickets de rationnement à Creully (Creully sur Seulles) pendant la deuxième guerre mondiale.



Pour les denrées achetées au jour le jour, le consommateur échange les coupons  contre des tickets de consommation dont le total correspond à la ration allouée pour le mois.
 La distribution se faisait à la mairie par délégation de l'administration du ravitaillement. Dans les villes les appels se faisaient par rue et par ordre alphabétique
Chaque personne était munie d'une carte qui lui donnait droit à une feuille de coupons.
Par décision ministérielle et préfectorale, les coupons donnaient droit mensuellement à la délivrance de tickets.




 Les catégories (voir sur chaque coupon):
E – Enfants de moins de 3 ans (règle maintenue)
J1 – Jeunes de 3 à 6 ans (à partir du 21 octobre 1940 jusqu’en août 1947)
J2 – Jeunes de 6 à 13 ans (à partir du 18 novembre 1940 jusqu’en août 1947)
J3 – Jeunes de 13 à 21 ans (comprend les femmes enceintes et les femmes allaitantes – voir section suppléments alimentaires, de juillet 1941 à août 1947)
M – Adultes de 21 à 70 ans (de juillet 1944 au 2ème trimestre 1949)
C – Cultivateurs de plus de 21 ans et non plus 12 ans comme initialement défini (à partir de novembre 1941)
T – Travailleurs de force de 21 à 70 ans (puis ventilés en T1, T2, T3, T4 à partir d’avril 1946 jusqu’en juin 1948 suivant la dureté des travaux)
P – Producteurs (à partir d’avril 1941 puis subdivisé en P1 et P2 février 1943 à juin 1948). P4 apparaît sur les feuilles de tickets de denrées diverses de Septembre 1943 à décembre 1944 sous un titre bis pour toutes les catégories (E, J1, J2, J3, A, T, C et V) qui sont mises à disposition des consommateurs classés producteurs de beurre et de fromage fermiers de 3e catégorie, ainsi que les membres de leurs familles et des personnes vivant ou nourries sur leurs exploitations.
V – Personnes de plus de 70 ans
R – Régime pour les malades (puis subdiviser en R-I, R-II, R-III, R-IV suivant les types de régimes mais ne fait pas l’objet à ma connaissance de titres particuliers d’alimentation). On rencontre RS pour Régime Suralimentation.