lundi 4 mars 2019

Creullet (Creully sur Seulles) - juin 1944 - les prisonniers du maréchal


C 'est dans la presse québécoise que j'ai trouvé ce petit article sur les prisonniers arrêtés à Creullet, ce château de Creully où le maréchal Montgomery a établi son QG en juin 1944.
C'est vers Augustin de Canchy que je suis allé rechercher des infos sur ces prisonniers. 
Je le remercie pour ses rinformations ci-dessous.

"Il y a effectivement 12 allemands arrêtes à Creullet mais quelques précisions s'imposent (compilations entre les mémoires de M de DRUVAL et celles de Carol MATHER,officier de liaison de MONTY):

Ils furent arrêtés le 8 juin au matin dans les garages de Creullet par C. MATHER (L.O britanique) et T.WAREN (L.O canadien) alors qu'ils préparaient le terrain pour l'arrivée prochaine du Général (au même moment, Monty se trouvait au presbytère de Sainte Croix sur Mer pour une réunion d'état major avant de se rendre à Saint-Vigor-le-Grand.)

Les 12 allemands de sont rendus aux deux officiers sans combattre. La veille, le 7 juin en fin de journée, ils s'étaient présentés désordonnés à la grille de Creullet. Ils avaient vainement tenté de faire feu sur les britanniques progressant sur le pont qui mène à Creully depuis le terrain de tennis de Creullet, avant de se réfugier pour la nuit dans les garages des Druval. 

La plupart était des Russes et des Polonais enrôlés de force dans l’armée allemande et ne semblaient nullement désireux de combattre. Pire, le 6 juin, le major allemand Lehmann leur avait commandé d'incendier le village de Sainte-Croix-sur-Mer pour arrêter les canadiens. Ils refusèrent et le tuèrent à coup de pelle près de la maison Foucher.  

Ils ont été conduits par les deux officiers alliés au nouveau camp de prisonniers de guerre installé à Crépon.



Pour la petite anecdote, l'un de ces allemands avait décidé de se cacher dans les sous bois de Creullet plutôt que dans les garages bien trop exposés. Il se rendra affamé et gelé au sergent KIRBY en charge de la sécurité du Q.G de Monty le 11 juin à 2 h du matin. Il avait passé plusieurs jours caché dans les bois, à quelques mètres de la roulotte du général. "