jeudi 14 février 2019

La "pierre de Creully" (Creully sur Seulles) bien utile pour les libérateurs canadiens et anglais.

Photo prise par un reporter anglais en juillet 1944 dans la carrière d'Orival où est extraite la "pierre de Creully".

Renforcement du front de Normandie avec des engins spécialisés spécialement apportés en France dans ce but.
Pendant que les forces britanniques et canadiennes livrent leur propre bataille contre les divisions blindées de Rommel autour de Caen, les unités alliées de l'arrière travaillent à restaurer les routes, construire des pistes d'atterrissage et effectuent toutes sortes de travaux d'importance vitale pour les militaires.
 Dans le même temps elles répondent aux besoin de la population locale dans la mesure de leurs moyens.
Sur cette photo, des sapeurs sont au travail, concassant des pierres pour les routes dans une carrière en Normandie,  pendant qu'un tank monte la garde sur le remblai derrière.