dimanche 28 décembre 2014

Creully - La ferme de la place du marché.

 
Carte postale datant des années 1910......


vendredi 26 décembre 2014

mardi 23 décembre 2014

Je vous offre pour la fête de la Nativité ces Roses de Noël

Les Roses de Noël, la légende.
Certaines paroles sont fées; certaines syllabes ont un pouvoir magique. Aucune sorcellerie pour cela ! Les plus ingénues sont les plus suggestives. Dans ce simple mot : Roses de Noël, ne sentez-vous pas un charme pénétrant, où le surnaturel se mêle à la nature, et la fraîcheur de l'enfance à l'extase de la foi ? C'est, en plein hiver, le sourire du renouveau ; et c'est, dans la plus humble humanité, le sentiment du divin. Frêles corolles, d'où s'exhale ce qu'a de plus doux le réel, avec ce que l'idéal a de plus pur. Floraisons saintes que porte un bambin céleste!
Les Roses de Noël ont leur légende ; elle n'est pas moins naïve que les bonnes vieilles histoires où les cloches de minuit font des miracles, où le vin coule des fontaines, où les bêtes parlent, où les filles à marier voient dans leur miroir celui qui les épousera, à con­dition d'avoir fendu neuf espèces de bois et d'avoir jeté leur che­mise devant la porte.
L'enfant Jésus est dans l'étable. Il est couché sur un lit de foin entre le Bœuf et l'Ane, le petit Jésus, doux comme du miel. Marie veille près de la crèche. Joseph, debout, les mains jointes, admire. Le Bœuf dit : « Meuh ! meuh! c'est un jour fameux!» L'Ane ajoute : « Qu'il est beau, le petit enfant, hihan ! hihan! » La nuit vient. Au dehors, il vente, il gèle, il neige. Au dedans, tout rayonne. Vêtus de brocard, couronnés de pierreries, les trois rois de Saba se prosternent. Balthazar porte l'or, Melchior la myrrhe, Gaspar l'encens. D'autre part, les pasteurs, bouche bée, sont en adoration. Ils offrent tous les biens de la terre ; Pellion présente ses pipeaux; Ysembert, un calendrier de bois pour savoir les jours et les mois. Aloris hoche une hochette qui fait « clic-clac »  à l'oreille : au moins quand l'enfant pleurera, la hochette l'apaisera. Derrière eux, crain­tive, curieuse, extasiée, se hausse, sur la pointe de ses pieds nus, une fillette aux yeux bleus, la petite bergère Madelon. Comme elle aime l'enfant Jésus ! Comme elle l'embrasserait volontiers ! Et quel splendide cadeau elle voudrait pouvoir lui faire. Mais elle n'a rien de rien, la pauvresse. Ses mains, gercées par le froid, sont vides. Désolée de sa misère, elle pleure, elle prie. Elle prie, et l'ange Gabriel descend des cieux.
« Petite bergère, que veux-tu ? — Hélas ! je ne sais pas. — Alors, pourquoi prier ? pourquoi pleurer ? — Je voudrais donner à l'enfant Jésus, et je n'ai rien. — Que voudrais-tu avoir? — Hélas ! Les rois et les pasteurs lui ont tout donné. — N'ont-ils rien oublié ? Cherche ! tu trouveras. — Si je pouvais seulement lui offrir des roses ! Il n'a pas reçu une seule fleur, le mignon. Mais il gèle, et le printemps est loin, bien loin encore ! »
Gabriel prend Madelon par la main. Ils sortent ; autour d'eux flotte une clarté. L'ange frappe le sol de sa baguette ; et la terre se couvre de jolies fleurettes fraîches écloses.
C'est ainsi que la petite bergère Madeleine put embrasser l'enfant Jésus ; Noël eut désormais des roses.
Emile Blémont.

vendredi 19 décembre 2014

lundi 15 décembre 2014

OUF! Ils resteront à Creully.

Les pompiers de Creully (Photo Ouest-France)

samedi 13 décembre 2014

Années 50... Dans le château on tire les Rois avec les enfants des écoles.

Les enfants des écoles - La dame de gauche servant les enfants, je crois que c'est madame Lefèvre.

La table officielle
Merci à ma petite voisine d'antan: Jocelyne

dimanche 7 décembre 2014

samedi 6 décembre 2014

Le Saint Nicolas de Creully

Cette statue de Saint Nicolas se trouve dans le château de Creully (non visible). Elle serait le seul élément provenant de l'ancienne Maladerie (léproserie) de Creully située au sud du village.

jeudi 27 novembre 2014

C'est de Creully que Renault André partit pour la guerre de 14-18... pour mourir au combat voilà 100 ans.


Le nom d'André Renault est également inscrit sur le Monument aux morts de Lisieux



lundi 24 novembre 2014

Eglise de Creully - Monsieur le curé je priais pour...


Un prêtre de Bayeux passant à Creully rendit visite à son collègue de la paroisse. Avant de repartir pour la capitale du Bessin, il décida d'entrer dans l'église Saint Martin et aperçut, agenouillé sur les dalles, un homme d’un certain âge priant avec beaucoup de recueillement.
Au moment où il se disposait à partir, le voyageur lui dit en l'abordant:
- Mon ami, j'ai été édifié de la ferveur avec laquelle vous avez fait votre prière, et j'ai l'espoir que Dieu vous accordera les grâces que vous lui avez demandées...
- Je le désire, lui répondit-il. Je le priais pour avoir du travail.
- C'est un sentiment qui vous honore... Mais quelle est votre profession? Si je pouvais vous être utile!...

-Monsieur le curé, je suis fossoyeur.

mardi 18 novembre 2014

Laiterie Paillaud - Creully - Une nouvelle pièce dans ma collection.

Toujours à la recherche de nouveaux documents sur la laiterie Paillaud de Creully, je viens d'acquérir ce carnet de pesées des années 40.



samedi 15 novembre 2014

INEDIT - Les textes des informations émises par la BBC du château de Creully en juillet 1944.

 

En Juin 1944, la BBC a occupé la tour carrée du château de Creully comme base pour les rapports de radiodiffusion des activités militaires du jour vers le Royaume-Uni. Pendant plusieurs semaines, les correspondants ont enregistré leurs rapports dans un petit studio de fortune qui est devenu l'un des centres les plus fréquentés et les plus importants de diffusion dans le monde durant cette période. Le studio existe encore aujourd'hui, ainsi qu'un musée de la radio.
C'est avec plaisir que je vous présente deux documents inédits: le texte des informations anglaises émises du château de Creully.

jeudi 6 novembre 2014

Creully - Sur les traces de plans anciens de l'église Saint-Martin.

Il y a quelques années, j'avais noté dans les archives du Font Normand de la bibliothèque de Caen les références de plans de l'église Saint Martin de Creully réalisés au 19ème siècle. Ils seraient archivés aux archives nationales à Paris. Je me rendis à Paris. sans succès; pas de plans!
Nouvelles recherches dans l'inventaire général du patrimoine culturel des Monuments Historiques de la Médiathèque de l'architecture et du patrimoine à Charenton-le-Pont. Nouvel échec.
C'est en recherchant des documents sur des travaux de réalisation d'un aqueduc à Creully dans les locaux des Archives départementales du Calvados que je suis tombé sur des références de plans concernant la restauration de l'église en 1878.

Ainsi c'est à Caen que je découvris ces plans.
Je ne vais pas manquer d'exploiter cette trouvaille dans des futurs articles.


lundi 3 novembre 2014

Creully - Restauration de l'échauguette dans les "règles de l'Art".


Les travaux ont été suivis par les monuments historiques.
Une étude préalable a confirmé que l'échauguette date probablement de la fin du XIV siècle. Elle a été remaniée légèrement au fil des siècles, elle était initialement dédiée à la défense. Au départ elle n'avait probablement pas ses petites fenêtres mais uniquement des meurtrières. L'édifice était très malade il a été décidé de la restaurer. Sous couvert de la DRAC et d'un architecte du patrimoine, les travaux ont suivi un cahier des charges précis.
L'entreprise choisie a été Conraud Doye de Martragny pour leur savoir faire et leur compétence. Ils ont donc restauré l'édifice ; les pierres changées sont  comme à l'origine  de la carrière de Creully. Les enduits ont été réalisés à la chaux et tous les rajouts de ciment des siècles derniers ont été enlevés.





La clef de voûte avec les armoiries a été conservée.
Merci à Mr Anber

jeudi 30 octobre 2014

Pourquoi ce site?

Creully.net
Un site sur Creully sur Seulles 
Présentation

 Natif de Creully, l'une de mes passions est de collectionner les documents anciens et des objets se rapportant à cette localité du Calvados.
Un seul but : regrouper le maximum d’informations sur les histoires de Creully, Saint Gabriel Brécy et Villiers le Sec. 
Celles des châteaux et des l’églises ; mais aussi celles de la vie communale et des habitants, des industries comme la laiterie Paillaud et la coopérative agricole, des artisans et commerces, de la compagnie des sapeurs-pompiers etc.
Ainsi je regroupe un nombre important de documents afin de les partager à travers sur mon site. Un moteur de recherches interne facilite l’accessibilité aux articles.
Quels sont ces documents :
- des livres anciens ;
- des dessins, croquis et gravures ;
- des copies d’articles issus de livres anciens, de la presse écrite des années passées ;
- des textes historiques ;
- des cartes postales anciennes ;
- des photos anciennes (de classes ou de fêtes, par exemple) ;
- des étiquettes de produits laitiers ;
- des objets publicitaires de notre industrie ou des commerces;
- etc.
Je pars à  la recherche de nouvelles pièces en visitant les archives départementales, celles du Calvados par exemple, les archives des évêchés ;  en me rendant dans différentes bibliothèques (Caen et Bayeux), à la bibliothèque nationale etc. ; en feuilletant les journaux et les revues des décennies passées.
La participation des internautes est importante par des prêts de documents comme des photos.


lundi 27 octobre 2014

Poisson Célestin, né à Creully en 1888, mort pour la France en octobre 1914

Poisson Célestin Emile, un nom parmi la liste les morts de la première guerre mondiale. Il fut tué le 3 ou 4 octobre 1914 il y a 100 ans à Neuville-Vitasse dans le Nord de la France.


samedi 25 octobre 2014

mercredi 22 octobre 2014

Les commerces de la place de Creully en 1910

La flèche rouge indique la boulangerie actuelle.

vendredi 17 octobre 2014

Hommage à Picard Léon mort pour notre pays en octobre 1914




Nécropole de Bray-sur Somme
Enfant de Creully, Léon Picard est décédé lors de la guerre de 14-18 en octobre de la première année des combats à Bray-sur-Somme où il est inhumé dans la nécropole nationale (tombe 587)



mercredi 15 octobre 2014

vendredi 10 octobre 2014

Le souvenir de la libération de Creully offert à mon père... par un libérateur.

Mon père Lucien Barette m'a donné un couteau qu'un militaire lui avait offert lors de la libération de Creully en juin 1944.
Il avait gravé ses initiales sur celui-ci. Est-ce un outil canadien ou anglais?





mardi 7 octobre 2014

1855 - On recherche actionnaires pour les moulins de Creully

L
 Devenez actionnaire pour un projet de moulin à huile.
Les Moulins de CreuIIy sont situés dans la commune de ce nom, arrondissement de Caen, département du Calvados, sur la rivière de la Seulles. Cette usine, construite à grands frais, il y a plusieurs années, et montée par M. Corrége, célèbre mécanicien de Paris, est en pleine activité. Le moteur hydraulique, d'une puissance considérable, met en jeu neuf paires de meules, qui peuvent écraser par an quarante mille hectolitres de blé, et produire vingt-quatre mille quintaux métriques de farine. Ce résultat est confirmé par l'expérience, et la clientèle toute créée, dont le gérant fait apport à la Société, assure le déboucher de cette grande fabrication.
Pendant environ huit mois de l'année, depuis le mois d'octobre jusqu'au mois de mai, la force de la chute d'eau dépassant les besoins du moulin à blé, la partie surabondante est perdue. II y a donc là une richesse à recueillir. Aussi serait-ce une excellente spéculation que de placer à côté moulin à blé existant déjà, un autre moulin à fabriquer l'huile, qui recevrait le mouvement de l'excédent des eaux de la chute.
On sait quelle importance ont pris et prennent chaque jour, dans le département du Calvados, la culture du colza,  le commerce et la fabrication des huiles. Cette importance, pour la seule matière première, a atteint, en 1854-1855, 25 millions de francs. Aussi le marché de Caen, pour les graines et l'huile, se place-t-il au premier rang.
Située au centre de la culture du colza, et dans le voisinage de Caen, l'usine projetée réunit toutes les  conditions de succès. La facilité de s'approvisionner de graines chez le cultivateur même, et de vendre les tourteaux dans le lieu même où s'en fait la plus grande consommation, annule la majeure partie des transports.
D'un autre côté, la proximité du petit port de Courtilles, permettant d'établir le charbon de terre rendu à Creully au même prix que le paient les usines de l'intérieur de la ville de Caen, on participera au mérite de la position de ces dernières; aussi pour profiter de l'avantage incontestable que présente la fabrication de l'huile pendant les mois d'août et de septembre, époque des basses eaux, devra-t-on joindre au moteur hydraulique une machine à vapeur qui pendant ces deux mois seulement remplacera la chute d'eau devenue trop faible.
Toute garantie est donnée que les frais de construction du moulin à huile, y compris les bâtiments et machines pour fabriquer 3,000 kilos d'huile par jour, ne dépasseront pas 100 mille francs, et n'atteindront pas probablement 80 mille francs. De plus, le directeur gérant fait apport à la Société de la promesse de vente du moulin à blé avec toutes ses dépendances immobilières et de la chute d'eau pour 130 mille francs. Il a coûté primitivement plus du double.
Ainsi, sur 500 mille francs dont sera formé le capital social, 230 mille francs seront convertis en propriétés immobilières et 270 mille francs seront employés au fonds de roulement.
L'appréciation du bénéfice à retirer d'une telle entreprise, faite dans les conditions les plus ordi­naires et avec les suppositions les plus modérées, conduit à promettre aux actionnaires un revenu d'au moins DIX POUR CENT de leur capital.
En effet, la mouture d'un hectolitre de blé produisant on moyenne un profit de 1 fr.50 à 2 fr., c'est rester au-dessous de la réalité que de fixer à 70 mille francs le profit brut de la mouture de quarante mille hectolitres. Les comptes de frais de fabrication, tenus dans les années précédentes, confirment que les frais généraux, y compris les intérêts du capital de 250 mille francs applicable au moulin à blé, ne dépasseront pas 45 .mille francs.
Le bénéfice net du moulin à blé sera donc de 25 mille francs. Quant au moulin à huile, pendant huit mois de fabrication, il produira au moins, à raison de 25 ou 30 barils par jour, un total de 6.500 barils, sur lesquels le profit brut est estimé de l2fr. à 13fr. par baril, année commune, tandis que les frais généraux ne dépassent pas 8 francs. Pendant la campagne de 1854-1855 la prime de fabrication a souvent dépassé 20 francs !
Ce sera donc, sur la fabrication de l'huile, un bénéfice net de 25 à 30 mille francs. En le portant seulement à 25 mille francs, et l'ajoutant aux 25 mille francs produits par le moulin à blé, on aura pour bénéfice net,  sur l'entreprise entière, une somme de cinquante mille francs par an.
Sur cette base, et d'après les statuts, le dividende assigné à chaque action de 500 francs sera de 25 francs, et comme en dehors de ce dividende chaque action aura reçu 5 p. 100 d'intérêts, soit 25 francs, le revenu total de chaque action sera de 50 francs, soit bien DIX POUR CENT du capital. Peu d'entreprises sérieuses en dehors de celles qui, en leur qualité de créations imaginaires, ou de jeux de bourse, promettent des dividendes de 50 ou 60 p. 100, peuvent offrir d'aussi beaux ré­sultats. Aussi le directeur gérant, en voulant garder la direction et en souscrivant le premier des actions, donne-t-il la preuve de la confiance qu'il y apporte. Il a la certitude morale que celle des souscripteurs ne sera pas davantage trompée par le succès.